Passage Mélété

Ouvrir le champ des possibles pour que chacun trouve sa place et s'y sente bien!

By

Lycéens et étudiants: utilisez bien votre mémoire!!

Boostez votre mémoire !

La mémorisation pendant un cours et après un cours

Ce que vous assimilez pendant un cours et ce que vous retenez tout de suite après sont les aspects de la mémoire et de l'apprentissage les moins bien compris et dont on évalue mal les conséquences.

En comprenant Ies idées fausses sur la mémoire,  vous vous préparerez à l'utilisation optimale de votre fantastique mémoire.

Vous constaterez aussi que "mémoire" et "compréhension" ne fonctionnent pas de la même manière, puisque vous pouvez parfaitement comprendre ce que vous étudiez et oublier la moitié des informations.

Ne croyez pas non plus que la mémoire diminue avec l’âge : c'est une idée fausse.

N'allez pas non plus supposer que les pannes de mémoire fréquentes sont irrémédiables car elles s'expliquent simplement par le peu de temps que vous prenez pour réfléchir et retrouver l’Information. Le coupable n'est pas votre mémoire, mais vos mauvaises méthodes de mémorisation ; il suffit donc de les améliorer pour retrouver l'information stockée dans votre cerveau.

 La mémoire et la compréhension ne fonctionnent pas de Ia même façon :  ce n'est pas parce qu'on comprend le cours d'un prof qu'on retient tout ce qu'il dit!

 La capacité de mémorisation des informations que nous comprenons dépend de plusieurs facteurs :

Nous retenons plus les informations étudiées au début d'une séance de travail (en vertu de I'effet de primauté) et les dernières informations étudiées (en vertu de l'effet de récence) que celles du milieu. 

 

Nous retenons davantage les informations liées entre elles soit par des rimes, la répétition ou tout moyen qui fasse appel aux cinq sens.

 

Nous retenons plus d'éléments frappants ou uniques.

Et.... La mémorisation diminue progressivement si vous n'accordez pas au cerveau quelques instants de repos.

Pour obtenir un taux de mémorisation raisonnable, il est indispensable d'identifier le moment d'harmonisation maximum de la mémorisation et de la compréhension.

Pendant une séance de travail normale, ce moment dure de 20 à 50 minutes.

Une séance plus courte ne permet pas au cerveau d'être en phase avec le rythme et la structure de la matière étudiée, et une séance plus longue entraîne une baisse constante de Ia capacité de mémorisation (voir graphique ci-dessous).

Par conséquent, un cours de 2 heures doit être interrompu par de petites pauses pour maintenir un taux de mémorisation élevé. Des petites pauses toutes les 30 minutes garantissent 8 pics de mémorisation soutenue et limitent à 4 les baisses d'attention.

Les pauses ont l'avantage supplémentaire de permettre une relaxation dont vous profiterez pour vous débarrasser des tensions musculaires et mentales qui s'accumulent inévitablement pendant la concentration. 

Des pauses courtes, régulières et judicieusement espacées (à des intervalles de 20 à 50 minutes) assurent une meilleure mémorisation, car elles laissent au cerveau le temps d'assimiler.

Chaque pause crée un «effet de récence » et un « effet de primauté» supplémentaires, autrement dit des pics de mémorisation.

La mémorisation après les cours

 

La rétention d’informations augmente après une brève période suivant l’apprentissage puis décline rapidement

(80% des détails st oubliés en 24h !)

COMMENT REVISER?

Une organisation judicieuse des révisions vous permettra de  maintenir le niveau élevé de mémorisation qui suit immédiatement le cours.

Mettez en place un programme comprenant une révision immédiatement avant le début de l'oubli.

  • Ainsi, la première révision aura lieu une dizaine de minutes après un cours d'une heure et durera 5 minutes.

Cette révision maintiendra le niveau de mémorisation pendant à peu près une journée, moment auquel la nouvelle révision doit avoir lieu ;

  • cette 2ème révision durera entre 2 et 4 minutes.

 A l'issue de cette deuxième révision, vous vous souviendrez de ce que vous avez étudié pendant 1 semaine environ, moment auquel une troisième révision est à faire.

  • Cette 3ème révision durera 2 minutes

Cette fois, le souvenir durera pendant 1 mois, au bout duquel vous effectuerez une revision.

  • 4ème révision

Apres cette durée, la connaissance sera inscrite dans votre mémoire à long terme. Ce qui signifie que vous I'aurez aussi bien intégrée que votre numéro de téléphone personnel, même si vous avez besoin d'un petit coup de pouce de temps à autre pour l'entretenir

La première révision, en particulier si vous avez déjà pris des notes, doit être assez complète, mais toujours sous forme de notes : la version plus ramassée que vous obtiendrez ainsi remplacera éventuellement vos notes initiales.

Les deuxième, troisième et quatrième révisions consistent à dresser un mind map rapide de toutes les informations dont vous vous rappelez sans vous reporter à vos notes.

Vérifiez ensuite le contenu de votre mind map en le comparant avec vos notes issues de la première revision et apportez-y les corrections et ajouts nécessaires pour les compléter.

  • Les nouvelles informations étudiées sont d'abord stockées dans Ia mémoire à court terme et doivent être répétées pour passer dans la mémoire à long terme.
  • II faut répéter une action au moins 5 fois avant qu'elle ne soit installée définitivement dans Ia mémoire à long terme. Révisez ce que vous avez appris en utilisant régulièrement un procédé mnémotechnique (ou plus).
  • La formule suivante résume de façon concise l'idée qu'il faut réviser (R)5 fois une information pour qu'elle passe de Ia mémoire à court terme (MCT) à Ia mémoire à long terme (MLT), le passage est symbolise par la flèche :

MCT  ⇒   MLT = 5 R

Espacez les révisions comme suit:

  1. immédiatement après le cours ;
  2. 1 jour après le cours ;
  3. 1 semaine après;
  4. 1 mois après;
  5. 3 à 6 mois après.

Chaque révision permet de vous remémorer l’information étudiée, de la  revisiter et de consolider vos connaissances. L'imagination créative joue un rôle clans la mémoire à long terme, et plus vous révisez l’information, plus vous I'associez à d'autres informations et connaissances déjà acquises.

Plus nous mémorisons d’informations et plus nous en retenons.

Plus nous retenons d'informations et plus nous en mémorisons.

Les avantages de la révisionpassage-melete.com.jeunes3

Des révisions effectuées au moment opportun ont un effet cumulatif sur tous les aspects de l'étude, de la pensée et de la mémoire. En revanche, l'absence de révision est un gaspillage du travail effectué et a de sérieux inconvénients. Si vous ne révisez pas, vous abordez chaque nouvelle séance d'étude avec un faible souvenir des informations déjà vues, et les associations qui devraient se faire spontanément ne se font pas. Vous ne comprenez donc pas aussi bien la nouvelle matière et vous travaillez moins efficacement et moins vite. La répétition de ces habitudes négatives amorce une spirale dangereuse et vous décourage de l'étude. Chaque sujet nouveau est oublié ipso facto et vous approchez les matières inconnues avec appréhension. C'est la raison pour laquelle beaucoup de personnes ont du mal à rouvrir leurs livres scolaires après leurs examens et les referment parfois pour toujours.

En revanche, les avantages de la révision sont considérables. Plus vous entretenez vos connaissances, plus vous pourrez en assimiler et en gérer de nouvelles. La quantité croissante de vos nouvelles connaissances vous permettra d'en assimiler plus facilement d'autres, chacune d'elles s'insérant dans le contexte de votre « entrepôt de connaissances «

 Les bonnes habitudes de révision exercent un effet boule de neige, renforcent votre confiance en vous et améliorent votre travail et votre vie.

Des conseils pour être au top lors des partielslogo

Petit article sur la confiance en soi

Topo sur les intelligences multiples

Plaquette de présentation du coaching scolaire

NOUS CONTACTER